Comment? Des carottes? Une histoire de potager pour illustrer le pouvoir des croyances…

Comment? Des carottes? Une histoire de potager pour illustrer le pouvoir des croyances…

 

La journée s’annonce belle : Noémie est fin prête pour se rendre
à la fête qui se prépare et qui va rassembler toute la famille!

Elle salive de gourmandise à l’idée de retrouver ses cousins :
Ceux avec qui elle a tout partagé quand ils étaient encore en âge de s’amuser d’un rien et de rire joyeusement de tout !

L’évènement est festif. Joies, rires, pleurs, émotions, friandises pour les papilles et bulles pour la soif : tout est là pour que la fête se pare d’un costume à paillettes !

Et au moment du repas…des carottes ! Des carottes ?

Le plat principal est servi ! Noémie, en fidèle gastronome, a un coup de fourchette bien aiguisé !
Elle aime jouer à deviner ce qu’il y a dans son assiette et ces manifestations sont toujours la bonne occasion pour venir faire frémir sa curiosité gustative ! Et là, elle est servie !
Les carottes qui dansent joliment dans les plats sont un délice pour les yeux comme pour la bouche : découpe cisaillée originale, disposition discrète mais efficace en coin d’assiette, couleur orangé des plus subtiles…hummm un délice !

Quant au goût….un régal !!

Leur saveur onctueuse leurs donne un fumet tout particulier, une couleur gustative qu’elle ne connaissait, ou ne reconnaissait pas…
Bon il est vrai qu’elles semblent de forte corpulence pour de simplettes carottes, mais il s’agit sans doute d’une variété typique du potager voisin qui bénéficie d’un ensoleillement hors norme il faut le dire !
Le léger doute qui a furtivement traversé l’esprit de Noémie est balayé dès le second coup de fourchette.

Conquise, elle ne peut s’empêcher de partager ses compliments au sujet de ce met particulier avec son conjoint :

– Ces carottes sont exquises, incroyable ! 

Ce dernier la regarde avec un regard quelque peu circonspect…voire un sourire laissant apparaître une légère moquerie :

– Des carottes? Mais Noémie de quelles carottes parles-tu? Ce sont des pommes de terre voyons!
– Mais non… impossible tu sais bien que je n’aime pas les pommes de terre… rétorque-t-elle agacée
Regardes bien, leur couleur, leur goût, leur fondant, leur…

Intriguée et interpellée par l’aplomb et le regard persuasif de son compagnon, Noémie inspecte son assiette d’un peu plus près…
et oui… oui son conjoint à bel et bien raison : pas la moindre carotte dans l’assiette…des pommes de terre…de simples et vulgaires patates ! Elle en reste bouche bée ! Comment a-t-elle pu avaler des pommes de terre…elle qui trouve cette tubercule si fade et sans goût…

Mais comment a-t-elle pu se faire berner de la sorte ?

Le filtre de lumière rouge du spot qui illumine leur table est sans appel : il donne aux patates une couleur…carotte !!
Joueuse face à la supercherie qu’elle même s’est imposée, Noémie se rit de s’être fait surprendre par les apparences.

Ses croyances l’ont persuadées de regarder les choses avec un filtre, celui qui justement donne une autre couleur à la vie…mais est-ce pour autant la bonne couleur ?  

La forte conviction de croire en quelque chose peut-elle lui donner vie ?
Croire aveuglément en quelque chose le fait-il exister pour autant?  

Et vous ? Comment voyez-vous votre réalité ?
De quelles couleurs sont vos filtres ?
Ces filtres cachent-ils votre vérité, votre réalité ?
Vous aussi, comme Noémie, auriez-vous besoin d’un révélateur? 

Par Stéphanie Necca
2018-08-02T16:59:15+00:00mercredi 16 Mai 2018|
leo. Sed elit. non elementum vel, neque.